Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 18:49

Ca y est, c'est fait !

 

Hier, les français ont choisit la cohérence. Bien que Jean-François Copé ai continué d'affirmé que la vague rose n'avait pas eu lieu, le Parti Socialiste à réussi l'exploit d'obtenir la majorité absolu. Tout les pouvoirs ou presque (il manque le majorité du congré pour la modification de la constitution, indispensable pour faire passer le droit de vote des étrangers par exemple).

Même en 1981 le résultat n'avait pas était aussi éclatant.

 

http://www.parti-socialiste.fr/static/styles/full_largeur/public/7863/lhebdo-des-socialistes-ndeg660.png

 

Cette "océan rose" est néanmoins pas si "tsunamique" qu'il en à l'air, en effet il est à mettre en regard avec le taux d'abstention record (44%).

En fait les français, lassés des politiques et de la politiques en général, plombé par une crise à la fois moral et économique ont décidé de laisser comme une dernière chance, un dernier appel, à leurs politiques. En donnant ainsi une majorité présidentielle absolu, François Hollande et son gouvernement n'ont ainsi plus aucune excuse pour ne pas réussir, en d'autre terme l'erreur ne sera aucunment pardonné et sans doute que le retour de bâton sera proportionnel à la confiance accordé.

 

C'est bien parce que ce vote est plus basé sur une lassitude, voir une désillution déjà présente, de la politique, qu'il a était si net en résultat et si faible en participation en même temps. 

 

François Hollande se retrouve donc en position, à la fois, de force et de faiblesse. De force car le voilà avec les coudés franches, de faiblesse car à la moindre erreur il risquera la crise populaire.

 

Sans doute que jamais aucun gouvernement n'a était aussi attendu ... aussi près d'une crise populaire aussi.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by policroque - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de policroque
  • : "Les évenements, les actualités vont être passés à la moulinettes de mes modestes analyses et, j'espère, parfois d'autres plus compétents, afin vous désintoxiquer des discours partisants de certains journalistes, voir de nos propres politiques. "
  • Contact

Catégories