Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 09:52

http://www.lasenegalaise.com/thumbnail.php?src=images_news/33991069_XS.jpg&h=300&w=495&zc=1

                                                                  Photo reprise du site http://www.lasenegalaise.com

 

 

Cela fait plusieurs années déjà, en France, que le port du voile islamique est un sujet de société, mais ce n'est vraiment devenu un problèmede société que depuis le 11 avril 2011, date à laquelle la loi sur l'interdiction du port de la Burqua sur la voie publique est déclaré incompatible avec la république et de fait interdit. Loi qui concerne, rappelons le, 2000 femmes en France.



Le voile islamique cristallise la peur de de l'autre et de sa culture, comme la Gay Pride cristallise la peur de l'homosexualité; car s'agit bien de peur et non pas de racisme bête et méchant comme on l'entend trop souvent.



Selon le dictionnaire Larousse, le racisme est une  "idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie".

Selon ce même dictionnaire, la peur est une "crainte que quelque chose, considéré comme dangereux, pénible ou regrettable, se produise".



Lorsque les "défenseurs" des "valeurs" françaises s'entendent pour désapprouver, souvent avec violence, le port du voile, il s'agit bien de crainte, crainte que la France ne soit plus française, crainte d'une islamisation.



Mais d'où vient cette fameuse peur ? Comme toute, de l'ignorance bien souvent entretenue par des "bien pensants" et des médias tout aussi ignorants. Les idées reçues ne circulent plus sous le manteau et peuvent donc prendre l'ampleur nécessaire à leur survie. La femme voilée deviens nécessairement soumise, son mari deviens nécessairement un monstre barbu, sans doute violeur et haineux envers sa patrie d'accueil.

Le drame dans cette histoire, c'est que ces même idées sont parfois reprises en cœur par les musulmans eux-mêmes. Dans des quartiers populaire où nombres de femmes et d'hommes ne lisent pas l'arabe et sont donc contraints de faire confiance à leur imam, si celui-ci a des idéaux radicaux alors le venin n'a plus qu'à se distiller sans peine dans les veines religieuses.



Mais que dit le Coran à ce sujet ? Impose-t-il vraiment cette supposée soumission de la femme ?



Dans le verset 7:26, on trouve que "c'est le vêtement de piété qui est le meilleur", et dans le 24:31 :



"Et enjoins les croyantes de baisser leurs regards et de préserver leur chasteté, et de ne rien révéler de leurs attributs de beauté à l’exception de ce qui est manifeste, et de rabattre leurs foulards sur leurs poitrines; et de ne rien révéler de leurs attributs de beauté autrement qu’en présence de leurs maris, de leurs pères, des pères de leurs maris, de leurs fils, des fils de leurs maris (issus d’un autre mariage), de leurs frères, des fils de leurs frères, des fils de leurs sœurs, de leurs femmes (par exemple des servantes), de ce que leurs mains droites possèdent (esclaves), des serviteurs mâles qui ne sont point sujet à des désirs physiques, ou des enfants qui ne sont pas conscients du caractère privé lié aux femmes. Et qu’elles ne laissent pas leur démarche (lit. Leurs pieds) révéler les attributs de beauté qu’elles dissimulent. Et tournez-vous vers Dieu en repentance, tous ensemble, Ô vous les croyants, afin que vous connaissiez le succès"



Comme toujours en affaire de religion, tout est affaire d’interprétation. Bien entendu,au premier degré le "vêtement de piété" peut vouloir signifier "vêtement décent", alors qu'en fait il s'agit bien de "vêtement spirituelle", ce vêtement doit refléter la droiture, autrement dit lorsque le Coran parle d'imposer un certain vêtement, il ne parle pas d'étoffe mais de comportement qui doit refléter sa spiritualité.



"Et enjoins les croyantes de baisser leurs regards et de préserver leur chasteté, et de ne rien révéler de leurs attributs de beauté à l’exception de ce qui est manifeste/apparent= ilâ mâ zahara minhâ), et de rabattre leurs foulards sur leurs poitrines;"



C'est grâce à ce verset que l'on comprend que le niqab ou la burqa sont contraires aux lois islamique. "à l’exception de ce qui est manifeste/apparent".



On sait que les femmes portaient le voile avant la révélation du Coran, pour des raisons de sécurité et également pour protéger leurs cheveux des sables du désert, il ne recommande donc que d'utiliser cette étoffe que pour se protéger en plus leur "poitrine". Nul part il n'est préciser qu'il faille se couvrir le visage et encore moins le regard.



En conclusion, la raison d'être du voile islamique n'est que de représenter une modestie extérieur, conforme à la modestie intérieur que doit respecter tout musulmans, pour les femmes cela signifie ne rien révéler « de leurs attributs de beautés à l'exception de ce qui est manifeste/apparent »

L'urgence doit donc être la formation des Imams, à l'éducation religieuse des musulmans et à la communication vers nous autres. La systématique stigmatisation comme moyen de lutter contre les extrémistes ne sert qu'à les conforter dans leur position et à créer de la haine et de la division entre les musulmans et la France.



Partager cet article

Repost 0
Published by policroque - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de policroque
  • : "Les évenements, les actualités vont être passés à la moulinettes de mes modestes analyses et, j'espère, parfois d'autres plus compétents, afin vous désintoxiquer des discours partisants de certains journalistes, voir de nos propres politiques. "
  • Contact

Catégories