Jeudi 28 juin 4 28 /06 /Juin 21:09

"Bien sûr, nous eûmes des orages Vingt ans d`amour, c`est l`amour fol Mille fois tu pris ton bagage Mille fois je pris mon envol" chantait Jacques Brel, c'est en substance ce que que l'on pourrait paraphraser à propos du couple Hollande-Merkel.

Deux chefs d'Etats diamétralement opposés tant sur le plan économique que politique.

 

http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_horizontal/hollande-merkel.jpg                                                                             A Berlin ce mardi

 

Une femme un homme, un caractère de consensus, un qualifié "de fer", deux personnalités opposées mais qui sont dans l'obligation, pour l'avenir de l'Europe mais également de leur propre pays, de s'entendre sur le plan économique et politique.

 

Economique car la voix de la chancelière porte vers les investissements à long terme, il s'agit de remettre les comptes publics à l'équilibre, partant d'un principe simple qui veut qu'un pays qui paye ses dettes s'enrichit. De l'autre côté une vision à plus moyen terme, plus tournée vers les peuples, avec l'idée (la fameuse ...) que pousser la croissance, c'est pousser la consommation et donc pousser toute l'économie d'un pays.

 

Politique car l'Allemagne, fidèle à elle-même, prône pour une plus grande intégration Européenne, c'est à dire aller à terme vers un véritable état européen. Logique quand on sait que ce pays a perdu nombres de parts de marché sur le plan mondial, mais au contraire en a gagné sur le plan européen, une Europe forte c'est donc une garantie de bases solides pour l'économie allemande. Pour la France, là aussi fidèle à elle-même, la question de perte de souveraineté n'est même pas envisageable. Le fameux "coq français" est bien enraciné dans sa longue tradition monarchiste.

 

Les tensions sont vives, on ne peut le nier malgré ce que qu'affirme le ministre des affaires européennes Bernard Cazeneuve, et pourtant Angela Merkel n'a jamais était tant en difficulté, les voix portant la croissance se multiplient et les élections législatives allemandes sont l'année prochaine.François Hollande, lui fraîchement élu doit apparaître comme à la hauteur de la tâche qu'il s'est lui même imposé : redresser l'économie française et imposer sa vision économique à l'Allemagne.

 

Mais comment ne pas s'interroger sur la vision économique de l'Allemagne, libérale donc, lorsque l'on constate que c'est cette même vision qui est en train de mener l'Europe dans le mur, et qui saigne à blanc les pays en difficultés ? Bien entendu le libéralisme n'est pas le seul responsable, la construction même de cette Europe n'a pas était faite dans les règles, trop rapide, pas assez concerté, pas assez homogène économiquement; rappelons-nous la polémique sur la Turquie accusée de ne pas partager assez de valeurs communes avec "nous", alors que dans le même temps la Grêce mentait sur ses comptes et personne ne s'interrogeait sur la pertinence de la présence de Malte.

 

En revanche, il est tout aussi impensable d'imaginer que l'on peut continuer à creuser le déficit national indéfiniment, un volet croissance ne tient pas la route sans rééquilibrage des comptes, et un rééquilibrage rigoureux ne pourra se faire sans volet social, nous ne sommes pas en dictature où les gouvernements peuvent tout se permettre, et même assassiner son propre peuple si celui-ci à le malheur d'estimer avoir un peu droit à une part du gâteau.

 

Voilà pourquoi François Hollande et Angela Merkel sont obligés de s'entendre, ils le feront car si le couple franco-allemand se déchirait, cela signerait la fin du vieux rêve de Monnet et Shumman.

 

 

 


Par policroque - Publié dans : Actualités - Communauté : La vie politique française
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de policroque
  • : "Les évenements, les actualités vont être passés à la moulinettes de mes modestes analyses et, j'espère, parfois d'autres plus compétents, afin vous désintoxiquer des discours partisants de certains journalistes, voir de nos propres politiques. "
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus